Tomb Raider Underworld

Tomb Raider Underworld

Editeur :

Eidos Interactive 

 Sortie France :

 21 novembre 2008   

Graphismes :

18/20

Univers :

18/20

Développeur :

Crystal Dynamics

 Site web officiel :

 Site web officiel

Jouabilité :

19/20

 Par :

Kevspace

 Type :

FPS/ Tactique

 Note :

 17,50/20

Intérêt :

15/20

 Corrigé par :

mariojeje

Sous l'eauTomb Raider Underworld est le dernier opus, soit le 8ème de la saga mythique des Tomb Raider. L’histoire suit le cours de Tomb Raider Legend, où l'on était resté sur notre fin après la dernière cinématique.
Dans ce jeu, Lara, après avoir demandé à Amanda où était sa mère, part la chercher en Avalon (Pour ceux qui n’ont pas suivi Tomb Raider Legend, une vidéo récapitulative est disponible). Le début de l’histoire est assez compliqué. Pour faire simple, Amanda s’est alliée avec Jaqueline Natla, reine de l’Atlantide (se référer à Tomb Raider et/ou Anniversary), qui n’est pas morte, et cherche, elles aussi Avalon : une cité Mythique des morts. Lara, pour une fois, commence son aventure avec 5 armes (Mitraillettes, Fusil à Pompe, Fusil d’assaut, Fusil Harpon, Fusil Tranquillisant), et avec ses fameux et indémodables révolvers. Son PDA comporte une carte sonar (très utile pour voir les parois accessibles), son inventaire, et d’autres gadgets, tout comme la moto (qui n’est pas dans le PDA XD), qui est à sa disposition dans certains niveaux.

Notre amie en motoLes graphismes de Tomb Raider Underworld sont surprenants ! Rien à voir avec Tomb Raider Legend ou Anniversary. Ils ont vraiment bien évolué. On s’y croirait presque. Les feuilles qui bougent au passage du vent et de Lara, les vagues en mer, les cheveux au vent de Lara … Je noterai tout de même un petit inconvénient qui m’a déçu, qui est que Tomb Raider Underworld ne gère pas le DirectX 10 avec Vista. C’est dommage, mais le DirectX 9 est encore bien et on peut le constater.

L’histoire est des plus prenantes. On n’a pas envie de s’arrêter quand on joue. Des heures de jeu sont nécessaires pour finir l’histoire, mais des semaines pour avoir decouvrir tous les trésors, qui sont plus ou moins cachés. De plus, différents modes de difficultés sont à votre disposition pour réaliser cette aventure. Nous avons envie de connaître la fin de l’histoire, car avec Tomb Raider Legend … C’est aussi pour cela que les fans l’attendait avec impatience, je connais la fin mais … SECRET DÉFENSE !!!

Encore sous l'eau mais cette fois si avec une arme !La jouabilité est très proche de celle de Tomb Raider Anniversary ou même de Legend. Mais Lara a de nouvelles facultés, comme tirer tout en étant agrippé à une paroi. Excepté 2 ou 3 nouveaux mouvements, rien n’est vraiment différent. Mais le plaisir de jouer est toujours aussi grand !


L’intérêt de jouer à Tomb Raider est toujours le même et cela depuis le tout premier. C’est de se défouler tout en essayant de finir l’histoire qui n’est pas toujours des plus simple. Les énigmes sont parfois un peu énervantes, mais courage, il ne faut pas désespérer ! En tout cas, pour moi, l’intérêt ne perd pas de son charme.

En conclusion, Tomb Raider
Underworld est un jeu des plus prenants, des plus passionnants de la
série malgré la difficulté de comprééension de l'histoire pour les débutants
. Mais de toute façon, l’important, c’est de s’éclater !

Toujours aussi belle !

 

Univers : 18/20
Jouabilité : 19/20
Graphismes : 18/20
Intérêt : 15/20
Note : 17,5/20


 Les superbes graphismes.
 Toujours une bonne jouabilité.
 L’histoire prenante.
 Peu de nouveautés.

 

Tomb Raider Underworld la boîte

  • Config minimum : Windows XP/Vista, Pentium IV 3 GHz ou équivalent, 1 Go de RAM (2 Go pour Vista), carte graphique GeForce 6800GT ou Radeon 1800XT
  • Config conseillée : Windows XP/Vista, Core 2 Duo 2,2 GHz ou équivalent, 2 Go de RAM, carte graphique GeForce 9800GTX ou Radeon HD4800

  •  

     

     

    Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site