Burnout Paradise

Burnout Paradise

Editeur_;

 Electronic Arts

 Sortie France_; :

 5 février 2009

Graphismes_;

17/20

Univers_;

19/20

Développeur_;

 Criterion Studios

 Site web officiel_; :

Site web officiel

Jouabilité_; :

19/20

 Par_;

mynfs

 Type_;

Course

 Note_;

18,25/20

Intérêt_:

18/20

 Corrigé par_;

 mariojeje

 

La classe en motoBurnout Paradise est le tout dernier bébé de Criterion Games. Un peu comme le titre du jeu l'indique, vous voustrouvez à Paradise City, une ville qui semblait immense sur les premiers dessins mais qui à la sortie du jeu fut considérablement réduite. Et une première déception pour les fans de la série. Malgré tout, la ville offre près de 150 courses et encore plus de défis. On peut ainsi dire que compléter les courses ne représentent qu'environ 60% de tout le jeu. Le reste, vous le passerez en Freeburn (mode de conduite libre) à chercher des panneaux Burnout, des sauts extrêmes, des barrières à défoncer et à briser des records de vitesse ou de showtime (le nouveau nom du mode crash) établis sur toutes les routes et toutes les rues du jeu, soit 128 défis en plus des courses, des 120 panneaux Burnout, des 60 super sauts et des 400 barrières à défoncer.

Il faut retrouver tous ces panneauxPour ceux qui étaient habitués aux courses avec des petites barrières jaunes lumineuses et assez puissantes pour repousser une voiture, vous pouvez oublier vos vieilles habitudes. La ville est ouverte en permanence. Lors d'une course, vous devez vous rendre du point A au point B sur le concept de celui qui trouvera le chemin le plus rapide. Lors des Road Rage, vous rencontrerez des ennemis partout dans la ville. Il vous ser  donc possible de faire de Takedown dans votre endroit favori, sans avoir à risquer des passages dangereux. Et ce à condition que vous restez dans les temps. Ensuite, deux nouveaux modes de course très excitants ont fait leurs apparitions : la Séquence Cascade, ou Stunt Run, et la Traque, ou Marked Man. Si on regarde du côté de la Séquence Cascade, on  peut y voir un mode très similaire au mode Maniac de Burnout Dominator. Sauf qu'ici, les petites cascades, comme le fait d'éviter une voiture ou de rouler à contre sens , sont désuètes. Vous devrez faire des sauts, des dérapages ou des tonneaux pour marquer des points et augmenter le multiplicateur. Enfin, la Traque est inspirée d'un mélange de Road Rage et de la course simple. Vous faites la course du point A au point B, sauf que cette fois, des ennemis vous poursuivent et vous mitraillent de coups. Vous devrez vous rendre à la fin sans être détruit.

TAKEDAWNOutre des tas de défis, Burnout Paradise propose 75 voitures, dans sa version normale. Ces bolides sont divisés en trois catégories, selon leurs capacités, soit la vitesse, l'agression et les cascades. Bien sûr, il faudra choisir la voiture adéquate pour chaque évènement. Une voiture conçue pour la vitesse, donc très légère, n'ira pas dans les combats violents du Road Rage et ne tiendra pas deux minutes lors d'une Traque. Il faudra donc choisir un véhicule le plus lourd possible. La spécialité de chaque véhicule lui donneront tel ou tel autre type de boost. Ici aussi, il en existe trois types. Les voitures conçues pour la course enchaîneront les Burnouts à la manière des précédents titres nommés Point Of Impact et Dominator. D'autres, conçues pour les Road Rage et les Traques auront le boost utilisé pour Takedown et Revenge soit une barre à segments (x2, x3). Enfin, les voitures de cascades utiliseront une barre fixe.

C'est la mapEnsuite vient le mode en ligne de Burnout Paradise. Il est possible de faire du Freeburn en ligne avec quelques autres joueurs. Ce mode propose même des voitures bonus à utiliser ! Bien sûr, on y retrouve aussi les défis habituels, comme la course, le Road Rage, la Traque et la Séquence Cascade.
Et pour améliorer continuellement le jeu, les développeurs travaillent encore à de nouveaux contenus. Sur la version de mon jeu, soit l'Ultimate Box, sont inclus le mode Fête, les motos et le pack Cagney. D'autres sont aussi disponibles. Les Toy Cars sont des répliques de certaines voitures et motos du jeu, mais plus petits et en format jouet. Ensuite vient le pack le plus rapide, celui des Boost Specials. Préparez-vous à crier avec l'Extreme Hot Rod. En plus d'être l'une des plus rapides du jeu, la voiture intègre un nouveau type de boost, qui répond simplement au nom de verrouillé. Accrochez vous, puisque lorsque vous actionnerez la nitro, c'est pour de bon. Il ne vous sera plus possible de l'arrêter, même en lâchant tout. Les seuls moyens d'arrêter la folie sont de faire un virage de 180° avec le frein à main, ou encore de tout bonnement s'écraser la face dans le mur. Avec l'Extreme Hot Rod vient la Hawker Mech. Son boost est changeable, ainsi, selon la situation, vous pouvez changer entre les trois types de boost du jeu.Dans quelques mois sortira l'add-on de Big Surf Island. Celui-ci ajoutera une grande section de ville au large de Downtown Paradise.

Victoire

Pour conclure, Burnout Paradise est un jeu que vous devez absolument essayer et ,si possible, acheter. Pour tous les joueurs qui recherchent sensations fortes et une longue durée de vie ! Je vous le recommande personnellement. Les graphismes sont toutsimplement éblouissants, même mis  au plus bas.

Config minimum : Connexion Internet, Windows XP/Vista, Pentium IV 2.8 GHz ou équivalent, 2 Go de RAM (3 Go sous Vista), carte graphique 128 Mo GeForce 6600 ou ATI Radeon X1300 ou supérieure, 4 Go d'espace disque

 

 

Burnout Paradise

 Graphismes : 17/20
Jouabilité :
19/20
Intérêt :
18/20
Univers :
19/20
Note finale : 18,25/20

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site