Spore

Spore

Editeur :

Electronic Arts

Sortie France :

4 septembre 2008

Graphismes :

14/20

 Univers :

 17/20

Développeur:

Maxis

 Site web officiel :

 Site web officiel

Jouabilité :

16/20

 Par :

 Nico le king

Type :

Gestion / Simulation

 Note :

 16,50/20

Intérêt :

19/20

 Corrigé par :

Aucun

Je vais vous faire un petit résumé pour commencer car c'est un jeu assez complexe sur le papier. Spore est un jeu de simulation de vie, du commencement jusqu'à la fin ou plutôt de l'étape cellulaire a conquête de l'univers. Je vais vous expliquer toutes les étapes plus en détail.

La phase cellulaire mets qu'un didacticiel camouflé du jeu, on contrôle un petit truc qu'on a choisit entre herbivore ou carnivore. Dans les deux cas on doit éviter de se faire manger par des créatures plus grosses. Si on est herbivore, il suffit de manger de l'herbe par contre si on est carnivore, on doit attaquer des créatures plus petites ou attendre qu'une autre créature tue puis on mange les petits morceaux de viande. Pour évoluer, il suffit de trouver un autre membre de notre race pour faciliter les recherches, il suffit d'appeler. Cette étape est agréable au début car c'est nouveau et on veut sauver notre bête. De toute façon, on ne peut pas mourir puis qu'on réapparaît avec aucune pénalité. 

 

Puis vient le moment où l'on sort de l'eau quand on est assez évolué. On est une petite meute et l'on mange pour évoluer. Le bute est toujours le même gagner des points d'ADN. On rencontre d'autres créatures où deux choix s'offrent à nous, le premier est de les tuer et le deuxième de les impressionner. Pour les impressionner, il suffit de chanter, de danser... Ce moment est très lourd et long si on est pas super gentil ou super méchant. Mais on peut la finir en moins de 20 minutes.

 



La phase tribal, où l'on crée une tribu, c'est le moment où l'on est le plus heureux enfin qu'au début. On peut contrôler que 12 créatures qui déjà le première déception. Et il y a même pas dix bâtiments, on ne choisit même pas l'emplacement des bâtiments bref o a pas le choix, tout comme dans la phase d'avant on les impressionne ou on les tue. encore une phase qu'on souhaite le terminer le plus vite possible.

 

 



Puis vient la pire des phases complètement inutiles et lourde, la phase civilisation. Encore une fois on a pas le choix de l'emplacement des bâtiments et il y a 4 bâtiments différents. (On pourrait croire qu'on se fout de notre gueule). Par contre on peut créer entièrement les trois bâtiments et les véhicules. Au niveau véhicules on est pas gâter, on peut créer qu'une seule sorte de véhicule (un tank, un avion et un bateau). On peut en faire deux une pour l'attaque et une autre pour la religion. Pour avoir des ressources, il faut construire des puits au source d'épices. Les ennemis sont pitoyable même en difficile et encore une fois il n'y a aucune difficulté.



Et voila enfin la dernière phase, la phase galactique. On a à disposition un vaisseau spatial, un univers infini s'offre à nous. On est libre de nos actes, on peut éradiquer les êtres vivants d'une planète ou prélever la faune et la flore afin de les analyser. On s'installer sur d'autres planètes, pour les rendre habitable on peut utiliser des techniques de terraformation. Cette phase est la plus intéressante. Donc on ne peut jamais finir le jeu comme dans les Sims.

 

 

 

C'est un jeu unique, le but n'est pas le challenge ni la gestion et encore moins la stratégie. Il faut y jouer au moins une fois dans sa vie puisqu'on éprouve des sensations inconnus même si on ne peut pas "mourir".

 

 

 

 

 

Graphismes : 14/20
Intérêt : 19/20
Jouabilité : 16/20
Univers : 17/20
Note : 16,50/20

C'est unique !
L'éditeur de créatures.
Aucun challenge.
On voit trop les polygones.

 

Spore

 Config minimum : Windows XP/Vista, processeur 2 Ghz, 512 Mo de Ram (768 Mo sous Vista), carte graphique 128 Mo, 6 Go d'espace libre sur le disque dur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site